Mattéo

Lorsque j’ai vu mon petit Mattéo s’écraser au bas des escaliers et perdre son sang, j’ai cru que nos vies s’écroulaient. Rapidement, l’ambulance est arrivée et l’a pris en charge. On l’a transfusé et très vite, il a été opéré.

Depuis lors, je donne régulièrement mon sang : c’est un geste qui m’est devenu banal, et je ne peux m’empêcher de penser qu’il peut continuer à sauver des "petits Mattéo".

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter et restez informé

Go to top